Huacachina

Après quelques heures de bus en direction du sud et une rapide course en taxi, nous arrivons à la minuscule ville de Huacachina, une oasis naturelle au milieu du désert côtier péruvien, situé à 5 km à l’Ouest de la ville d’Ica. La lagune de Huacachina, formée par affleurement de courts d’eau sous-terrain, est entourée d’une abondante végétation constituée de palmiers, de fleurs exotiques et d’eucalyptus. Les quelques (peu nombreux) jolis bâtiments anciens rappellent l’époque où Huacachina était une villégiature prisée de l’élite péruvienne.

Aujourd’hui, la pittoresque lagune qui figure au dos des billets de 50 sols péruviens s’est malheureusement convertie en un parfait « Gringoland » (oui, c’est ma nouvelle expression préférée) vers lequel affluent des routards de tous horizons pour faire la fête, participer à un circuit en buggies des sables ou encore dévaler les dunes géantes en sandboard.

Arrivés en fin d’après-midi le 01/11/2013, nous comprenons immédiatement que ce n’est pas exactement le genre d’endroit que nous sommes venus chercher au Pérou et qu’un séjour de 24 heures sera amplement suffisant. Après un rapide tour de la minuscule ville et 2 photos au bord de la lagune, nous achetons 2 bières fraiches et décidons au moins d’aller admirer le coucher de soleil en grimpant en haut de l’une des dunes avoisinantes.

En une (pénible, pour ne rien cacher) demi-heure de marche, nous atteignons le sommet et profitons d’un joli et original panorama, « Cusqueña » en main (la bière péruvienne probablement la plus répandue). Une fois le soleil couché, nous revenons en enfance pendant quelques minutes en dévalant la dune, façon « croquette », comme dirait ma douce. Au moins, on se sera amusé 10 minutes à Huacachina ! Le soir, nous dînons au bar de notre hôtel miteux, le Carola del Sur (pour une fois, le mythique « Lonely Planet » peut revoir sa copie !), ce qui nous offre au moins l’opportunité de goûter au Pisco sour, un cocktail préparé avec du pisco (dont le Pérou est un fort producteur) et du jus de citron vert, qui trouve ses origines vers le XVIIIème siècle dans la vice-royauté du Pérou.

Nous n’avons pas eu l’envie de participer aux activités « pseudo-sportives » proposées ici, estimant, je crois, à juste titre, qu’elles ôtent franchement tout le charme du lieu: pollution sonore indescriptible des buggies et pollution visuelle du fait de nombreux détritus, emballages voire bouteilles en plastique abandonnés dans le sable par des touristes négligents.

Au risque de passer pour un « vieux con » (m****, je suis pourtant encore jeune), je déplore le type de tourisme pratiqué ici : encouragés par des visiteurs toujours plus nombreux et souvent disposés à payer le prix fort pour quelques minutes de récréation, les hôtels et les restaurants affichent donc des tarifs exubérants pour un service de bien piètre qualité, parfois même à la limite de l’impolitesse. Mais bien sûr, personne à Huacachina ne semble s’inquiéter des conséquences de l’afflux touristique et des gaz d’échappement sur l’environnement naturel des dunes.

Bien, avec un article pareil, je ne « passe pas pour », je « suis » probablement un « vieux con », mais peu importe, c’était mon billet d’humeur (mauvaise, l’humeur ? oui, peut-être) du jour.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/petrich/www/worldtour.kitwu/worldtour/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

2 réflexions au sujet de « Huacachina »

  1. Vincent

    Ca fait plaiz de vous voir au Pérou!
    On a pris les mêmes photos :), comme des gringos.
    Je suis assez d’accord avec vous sur cette oasis, nous non plus n’avions pas souhaité participer aux activités polluantes et l’hotel était un peu miteux. Ceci dit, c’est un joli endroit et il s’avère que c’est en fait un haut lieu de détente pour les habitant de lima et sa province le weekend.
    A lima on était à l’hostal Europa, à deux pas de la plaza mayor, car effectivement miraflores c’est pas bien beau!
    Bon je lis la suite et on en reparle 🙂
    Je crois voir que vous êtes passé à Ayacucho, on n’a pas eu cette chance, faute de temps!

    Répondre
    1. Loïc & Magda

      Salut frangin,

      Nos 2 premières étapes (Lima et Huacachina) ne sont effectivement pas les plus chouettes de ce que le Pérou peu offrir aux voyageurs. Mais la suite (que nous allons bientôt poster) va nous laisser bien plus de souvenirs 🙂

      A très vite,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *