Crowdy Bay National Park, Port Macquarie & Sawtell

Le lendemain, 04/08/2013, nous continuons l’ascension vers le Nord entamée hier en fin d’après-midi, en suivant la côte par des routes touristiques dès que nous en avons la possibilité.

A la mi-journée, après avoir emprunté une route non revêtue d’une quinzaine de km pour traverser Crowdy Bay National Park, nous débouchons sur Crowdy Beach, une plage complètement déserte au sable vierge et à l’eau turquoise, située entre Crowdy Head, au Sud, et Diamond Head au Nord.

Un peu en retrait de la plage, une aire de camping sauvage équipée de sanitaires et elle aussi presque déserte (3 camping-cars seulement se partagent le terrain boisé) nous permet de prendre une douche rafraichissante pour l’un / affreusement glacée pour l’autre (guess who ?) et de partager un piquenique avant de reprendre la route.

Nous quittons Crowdy Bay National Park par le Nord (une route différente de celle empruntée le matin) et suivons à nouveau la côte par une route touristique qui borde l’océan et nous émerveille un peu plus après chaque virage. Un panneau routier indique la présence de koalas, qui doivent donc être bien cachés dans les eucalyptus, car nous n’aurons pas la chance d’en apercevoir aujourd’hui. Magda est déçue et inscrit sur notre « To Do liste » australienne la visite du plus grand parc dédié aux koalas du côté de Brisbane où nous pourrons les voir de près.

En fin d’après-midi, nous arrivons à Port Macquarie (qui porte le nom d’un général de division britannique, devenu un important gouverneur de Nouvelles Galles du sud au début du 19ème siècle), une petite ville côtière dont nous découvrons la marina et le port de pêche sous un coucher de soleil couleur corail et au son « chill-out » de la terrasse du bar dans lequel nous nous installons. On est pas mal!

Le soir, nous nous laissons tenter par un restaurant Tex Mex, dans lequel nous commandons un « Banquet for 2 », dont nous n’arriverons pas à la moitié, au point qu’on nous propose d’emporter les restes. Ça tombe bien, je n’étais déjà pas complètement à l’aise avec le fait de ne pas terminer son assiette, je le suis encore moins depuis notre passage en Inde.

Le lendemain, nous reprenons la route en fin de matinée et faisons une pause déjeuner à Sawtell, à nouveau une plage déserte, à quelques km au Sud de Coffs Harbour, où nous nous extasions à nouveau devant la beauté du paysage et où nous finissons notre dîner Tex Mex d’hier soir, sorti tout frais du compartiment frigo de notre van : bon, on a vu mieux comme piquenique mais on voyage donc on s’adapte!

Sans plus tarder, nous reprenons le volant car nous souhaitons nous rapprocher le plus possible dès cet après-midi de Byron Bay, très largement plébiscitée par les guides touristiques.

Juste avant la tombée de la nuit, nous décidons de nous arrêter à Ballina, une station balnéaire à proximité de Byron Bay, afin de trouver un endroit sympa pour la fin de l’après-midi et un coin tranquille pour dormir. Le très accueillant bar d’un hôtel de luxe nous « héberge » donc quelques heures durant lesquelles nous bouquinons, écrivons, partageons un verre de Cabernet Sauvignon australien, puis nous déplaçons notre « chambre mobile » jusqu’à un parking calme et ombragé pour un réveil en douceur demain matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *