Nara

Nara est une petite ville du Kansai qui a été la première capitale du Japon. Avec 8 sites déclarés au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est, après Kyoto, le second ensemble le plus important de l’héritage de la culture japonaise. Le symbole commun de la ville est la biche », animal rarement visible dans nos contrées occidentales, et nous en croiserons beaucoup dans la journée, jusque dans les zones sacrées des temples, puisqu’elles vivent dans cette ville en harmonie avec les locaux. Pas con « Bambi » : pourquoi se compliquer la recherche de nourriture en forêt dense quand des hordes de touristes t’amènent le repas dans un plateau d’argent 😉
Nous visitons ici un premier temple bouddhiste. Les Japonais sont baignés dans 2 religions qu’ils conjuguent: la religion Shinto et la religion bouddhiste. On dit même qu’un japonais nait « Shinto » et meurt « bouddhiste ». Là encore, pas fou les « mecs », la religion bouddhiste évoque largement l’au-delà et dans des termes optimistes, alors que cette notion est absente de la religion Shinto 😉
Le gigantesque et reconnu temple Todai-Ji est la quintessence de l’architecture typique japonaise. On y trouve une impressionnante représentation de Bouddha de 15m de haut, faite intégralement de bois. Avant de pénétrer dans le temple, c’est un autre rite de purification cette fois, consistant à s’imprégner de l’odeur et la fumée d’encens qui se dégagent de jarres, dans lesquelles sont plantés les bâtons, donations des visiteurs.

La suite de la visite, comme nous en avons l‘habitude maintenant, est un ensemble de temples intégrés dans la nature (Tiens, revoilà Bambi…), très agréables à visiter tant que tu n’es pas rattrapé par une sortie scolaire dont le niveau sonore est à la hauteur de leur désintérêt pour l’histoire du lieu… De mon temps, jamais je ne me serai permis 😉
Après une longue ballade, nous prenons le chemin de l’auberge traditionnelle, dit « Ryokan » en japonais, réservée à l’avance par Julien (trop fort, ce Julien). Pour finir, une bonne douche (bain traditionnel pour Madame), un bon dîner en ville puis une bonne nuit de sommeil afin d’être en forme pour notre prochaine destination : Kyoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *